Louise Simard

La renommée de Louise Simard n’est plus à faire. Romancière prolifique, cette femme de 64 ans a signé plus de 25 publications depuis son premier roman en 1980. Que ce soit des romans, des livres jeunesse ou des essais, sa plume a toujours su gagner le cœur  des lecteurs, de la critique et de ses pairs. Elle a d’ailleurs récolté les honneurs de nombreuses fois, notamment pour La très noble demoiselle, finaliste au Prix du Gouverneur général. Originaire de Montréal, elle habite maintenant à Stoke, en Estrie, où elle se livre à sa passion pour les oiseaux.

 « ... une qualité d’écriture qui la place dans le peloton de tête des écrivains québécois. »

– Jean Vigneault, Le Courrier

Prix littéraires :

Finaliste au Prix du Gouverneur général 1992 (La très noble mademoiselle)

Prix Alfred-DesRochers 1995 (Laure Conan. La romancière aux rubans)

Prix Jean-Hamelin 1996 (Le médaillon dérobé)

Prix France-Québec 1996 (Le médaillon dérobé)

Finaliste au Grand prix littéraire de la Ville de Sherbrooke 2000 (La route de Parramatta)

Grand prix littéraire Archambault 2001 (Thana, la fille-rivière)

Site web de Louise Simard 

Page Facebook